Les Russes s’essouflent


Les offensives russes sont de plus en plus petites. Les Russes s’essoufflent. Il y a seulement 3 mois, les Russes attaquaient de partout à la fois. Au nord (à Kyiv), au sud et à l’est. Récemment, les Russes se sont concentrés à l’est. Cette dernière offensive n’avance presque plus et les pertes russes sont élevées.

Les Russes tentent maintenant des opérations de plus en plus limitées. Ils font la même erreur que les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale : ils s’entêtent à effectuer des attaques. Leur problème est qu’une attaque entraine bien plus de pertes à l’attaquant. Une des faiblesses des Russes est qu’ils manquent d’infanterie. Les Russes ne peuvent pas se permettre de trop perdre de soldats.

Les Russes s’épuisent donc toujours plus chaque jour, sans parler des souffrances économiques.

Les Russes doivent négocier la paix, au risque de voir la guerre se retourner de plus en plus contre eux.

*mes livres et projets : www.livreswali.com / www.walisbooks.com

Foi et Combat
W

40141cookie-checkLes Russes s’essouflent