La guerre est ennuyante


Voici à quoi ressemble la guerre contre les Talibans en ce moment: des nuits froides, humides et longues. Des nuits à surveiller pour une possible incursion de l’ennemi. Des nuits à simplement creuser et améliorer une position défensive qui ne sera peut-être jamais utilisée. Des nuits à aller porter des réserves d’eau et de nourriture aux différents groupes sur la ligne de front.

La guerre est presque toujours ennuyante. Cet ennui est souvent accompagné d’un grand inconfort et du stress constant d’un danger mortel qui peut toujours arriver.

Les meilleurs soldats sont bons mêmes dans les tâches les plus simples et ennuyantes. Et une des tâches d’un soldat est de savoir rester vigilant et mentalement sain pendant l’attente. J’ai trop souvent vu de jeunes soldats inexpérimentés qui souhaitaient combattre immédiatement l’ennemi, sans attendre. Ces soldats sont souvent les premiers à se démoraliser. La rage et l’euphorie initiale passées, ces soldats n’ont souvent même plus envie de combattre, quand vient le moment de l’offensive tant attendue. Ce sont souvent ces soldats qui par la suite sont les plus affectés, mentalement.

La guerre est sournoise.

*pour mon dernier livre de sniper, une histoire vraie: www.livreswali.com

Foi et combat
W

37280cookie-checkLa guerre est ennuyante