Les Russes sont un problème

Guerre en Ukraine…

Moi aussi, je croyais que le problème n’était pas les Russes, mais Poutine. Moi aussi, je croyais que les pauvres Russes étaient forcés de participer à cette guerre dont ils ne voulaient pas.

La vérité est que le problème vient du peuple russe et non seulement de Poutine. Ce sont des Russes ordinaires qui commettent les crimes de guerre et les massacres en Ukraine. Ce sont eux qui rigolent quand ils voient un village ukrainien détruit. Ce sont des Russes ordinaires qui ciblent les bâtiments remplis de civils. Ce sont eux qui crachent leur haine sur les Ukrainiens depuis des années.

Les Ukrainiens comprennent et parlent souvent le russe. Ils m’ont montré ce qui se dit sur les médias sociaux ou simplement dans les échanges entre anciens « amis » (maintenant ennemis) russes et ukrainiens. Les Russes ont une haine malade des Ukrainiens. La seule raison pour laquelle de nombreux Russes ne veulent plus de cette guerre est parce que le sang russe coule en Ukraine. Sans cette douleur, sans ces morts, les Russes seraient encore plus arrogants et violents qu’ils ne le sont en ce moment. Seuls la violence, la souffrance et les morts peuvent sortir les Russes de leur folie.

Tout comme les Allemands étaient un peuple dangereux et endoctriné sous le règne d’Hitler, les Russes d’aujourd’hui sont en grande partie les complices et les exécutants des crimes commis par la Russie. Pas tous les Russes, mais un grand nombre d’entre eux.

Hitler n’a pas tué des dizaines de millions de personnes. Hitler n’a jamais tiré une seule balle de toute la guerre, sauf quand est venu le temps de se suicider. Poutine n’a pas tué une seule personne de ses mains pendant cette guerre. Ceci devrait nous faire réfléchir.

Moi aussi, j’étais l’ami des Russes. Je ne le suis plus.

*mon dernier livre de sniper, mes projets : www.livreswali.com / www.walisbooks.com

Foi et Combat
W

39398cookie-checkLes Russes sont un problème