Guerre en Ukraine…

Une critique que j’entends souvent est que nous soldats ne devons pas occuper des hôpitaux, écoles ou autres bâtiments semblables, car cela attire les tirs des Russes. Laissez-moi vous expliquer comment les choses fonctionnent…

Sur la ligne de front, les bâtiments sont abandonnés. Il n’y a pas de différence entre une école, un bloc-appartements et un hôpital. Ce ne sont que des bâtiments abandonnés qui ne remplissent plus aucune fonction. Il faut donc les occuper selon nos besoins militaires. Si par exemple nous occupons des maisons et refusons d’occuper un hôpital en béton, cela pourrait faire la différence entre la vie et la mort. L’hôpital est probablement un vieux bâtiment soviétique robuste en béton qui résiste aux obus. Les maisons, au contraire, sont de petits bâtiments fragiles qui sont détruits et qui prennent feu après quelques minutes d’un barrage d’artillerie. De plus, occuper un bâtiment permet de couvrir certaines routes ou de protéger d’autres bâtiments occupés par nos camarades. Il ne fait donc aucun sens d’occuper une série de maisons mal positionnées si 100 mètres plus loin un autre bâtiment nous procure un avantage tactique.

En arrière de la ligne de front, les choses sont différentes. Nous n’occupons alors pas les hôpitaux et les écoles, car ces bâtiments sont encore en fonction. Les Russes le savent. Il n’y a alors aucune bonne raison militaire de bombarder ces endroits.

*mes livres et projets : www.livreswali.com

Foi et Combat
W

39020cookie-check