Guerre en Ukraine…

Les Russes nous ont giflés plusieurs fois. On a répliqué par d’autres gifles. Voici une gifle russe. Heureusement, nous avions quitté l’emplacement quand les obus ont explosé. L’appartement a malgré tout brûlé.

La première fois que je suis revenu du front, j’ai appris que j’étais mort. Cette fois-ci, j’apprends qu’il y a un espèce de scandale de la gifle. Je vais vous le dire maintenant : je n’ai aucune opinion sur tout cela. En fait, je ne me suis même pas informé sur les détails de qui a giflé qui et pourquoi. Ici, nous sommes indifférents à ce type de nouvelle.

Si pour vous le scandale de la gifle est important, c’est que votre vie va bien. Et je suis content pour vous. Je ne vous juge pas. Je suis réellement content pour vous. Et je ne me sens pas « supérieur » parce que ma réalité du moment est plus grave. Un monde en paix s’offusque à bien peu de chose. Je préfère un tel monde à celui dans lequel je suis en ce moment.

Bon, une autre alerte aérienne. Une gifle s’en vient.

*mes livres et projets : www.livreswali.com

Foi et Combat
W

38941cookie-check