Guerre en Ukraine…

Je respecte la Convention de Genève. Aucun Russe ne sera torturé ou humilié sous mon regard. Les soldats russes blessés ou en captivité seront traités humainement. Tout comme dans les autres guerres auxquelles j’ai participé.

Il circule beaucoup de photographies de prisonniers russes. Selon plusieurs, il s’agit d’une violation de la Convention de Genève. Personnellement, je ne le savais pas alors j’ai pris la peine de vérifier, car je ne veux pas contribuer à rendre ce conflit encore plus inhumain.

Il ne semble pas interdit de publier des photographies de prisonniers russes, si ces prisonniers ne sont pas dans une position particulièrement humiliante, par exemple suite à la torture ou des mauvais traitements.

Je n’ai trouvé aucun jugement rendu qui condamne la publication de photos de prisonniers en général. J’ai même trouvé un grand nombre de précédents qui sont restés sans conséquence et des avis légaux qui affirment que ce n’est pas illégal. La Croix rouge a émis des opinions à l’encontre de publications de photos dans des conflits passés, mais le contexte était différent et aucune suite légale n’a été donnée, du moins à ma connaissance.

La Convention de Genève relève du « gros bon sens » : il faut simplement utiliser son « cœur » et bien traiter ceux qui ne combattent pas ou ne peuvent plus combattre.
Un vrai guerrier ne combat pas l’humain.

*pour mon dernier livre de sniper : www.livreswali.com

FV
W

38410cookie-check