Guerre en Ukraine…

Le chemin vers le front ressemblait à un début d’apocalypse, avec des routes remplies de réfugiés fuyant les combats. Nous manquions d’essence et toutes les stations-service étaient vides. Nous nous sommes approchés d’un check point occupé par une milice ukrainienne (la Défense territoriale). Le check point était « décoré » de mannequins de cadavres russes pendus à un poteau, question de donner le ton.

Au check point, les regards étaient sombres. On se méfiait de nous. Les mains qui tenaient les AK-47 étaient prêtes à tirer. Après quelques vérifications, et surtout après que les soldats aient compris qu’on venait se battre à leurs côtés, l’atmosphère a complètement changé. Les soldats ont baissé leurs armes. Nous les avons informés de notre problème d’essence. Le commandant de l’unité nous a escortés jusqu’à une station-service ayant encore un peu d’essence destinée aux militaires. Nous avons été invités à un petit restaurant en bordure de la route. Un repas chaud nous a été préparé par une dame, et ce malgré les problèmes d’approvisionnement en nourriture qui commençaient dans le secteur. La dame portait un foulard jaune au bras, symbole des combattants ukrainiens.

Les Ukrainiens sont durs envers les envahisseurs, mais accueillants avec ceux venant les aider. Difficile de ne pas aimer un peuple qui veut autant être libre!

*pour mon dernier livre de sniper : www.livreswali.com

FV
W

38340cookie-check