avatar_aout_2019

*****spécial*****

Mon plus récent livre, Mission : tireur d’élite, est maintenant en spécial et à moins de 20 dollars sur Amazon ! Pas en version électronique, mais en papier ! Et livré chez vous !

Vous trouverez aussi mon livre chez de nombreux libraires d’ici, dont Renaud-Bray et Archambault. Si vous voulez votre livre le jour même, c’est là qu’il faut aller! D’ailleurs, dépêchez-vous d’acheter votre exemplaire, car les inventaires baissent rapidement.

Un livre qui raconte une histoire vraie ! Suivez le détachement de tireurs d’élite 66 Bravo dans la contre-insurrection, à Kandahar.

FV
W

Voici où trouver mon livre papier :
 

La commémoration du sexisme violent!

avatar_aout_2019

La tuerie de la polytechnique. Aujourd’hui devrait être une commémoration de la violence sexiste exercée envers TOUS les sexes, homme ou femme !

Je ne devrais pas commenter la commémoration de la tuerie de la Polytechnique. Pourquoi ? Parce que c’est socialement interdit ! Ce sujet, comme bien d’autres, est « sacré ». Le simple fait de dire un « oui mais » suffit à voir des portes se barrer à double tour.

Avant, critiquer une ligne de la Bible conduisait au rejet social, ou pire ! Aujourd’hui, la Bible a changé de nom, et le nouveau clergé ne porte plus les mêmes habits.

Ce qu’on ne vous dira pas en ce jour de « commémoration », c’est comment, au nom de victimes passées, on commet de la violence envers des hommes de notre époque. Des hommes qui sont de plus en plus ridiculisés, humiliés, détestés par des groupes féministes radicaux. Des hommes à qui on reproche d’être hommes. Des hommes qu’on aime voir soumis, souriants, idiots. Des hommes qui se font critiquer jusque dans leur manière de s’asseoir !

L’interdiction d’être victime, ça aussi, ça fait partie de cette violence psychologique. Une violence sournoise et cruelle. Je pourrais continuer ainsi, et ne parler QUE des cette violence faite envers les hommes… ou ne parler QUE de celle faite envers les femmes. Mais je préfère dire ceci : la violence et le sexisme viennent des DEUX sexes, des hommes et des femmes !

FV
W

avatar_aout_2019

Mardi prochain, en soirée, je serai à Sherbrooke pour une conférence. Pour la première fois, je décrirai à l’aide de cartes une des opérations militaires effectuées contre l’État islamique. Des leçons apprises pour les soldats à qui je m’adresserai.

Il y a quelques places de disponibles pour les non-militaires. Il y aura une période de questions/réponses.

*Aucuns frais d’entrée.
*Stationnements gratuits disponibles sur place
*Personne à contacter pour réserver votre place : Marc.andre.champagne.avocat@gmail.com
* 20h00, le 3 décembre 2019
*Adresse : The Sherbrooke Hussars – Manège militaire William, Rue William, Sherbrooke, QC

FV
W

https://www.google.com/maps/place/Rue+William,+Sherbrooke,+QC+J1H+4E8/@45.4053243,-71.8970461,3a,80.3y,232.21h,93.74t/data=!3m6!1e1!3m4!1s_qWWvJRiyJB4-iFA4ILpYw!2e0!7i13312!8i6656!4m5!3m4!1s0x4cb7b30c8f0b4747:0xed19454f18de92bb!8m2!3d45.4052313!4d-71.897008

Une attaque au couteau ridicule!

avatar_aout_2019

La dernière attaque terroriste au couteau est complètement ridicule! C’est le type d’attaque terroriste le plus faible qui soit. Elle montre aussi le désespoir de la mentalité islamique radicale.

Vraiment? C’est tout ce que vous pouvez faire de mieux, vous les islamiques radicaux?

À la fin de la Seconde guerre mondiale, les nazis étaient tellement faibles que tout ce qu’ils pouvaient faire était d’envoyer des bombes volantes V1 et V2. On était loin des bombardements massifs que les alliés pouvaient faire sans opposition sérieuse. Aussi terribles que ces bombes pouvaient avoir l’air, elles n’avaient aucun réel effet autre que psychologique.

La même chose arrive avec les fanatiques islamiques, pour l’instant du moins.

Je le dis et le répète… La guerre contre l’État islamique a été une belle opportunité. Ça nous a permis de bombarder et tuer des milliers de fanatiques islamique et d’en mettre des milliers d’autres en prisons.

Et savez vous quoi? Ces cadavres islamiques ne peuvent maintenant même plus lever le petit doigt pour nous attaquer.

FV
W

Le fils à papa!

avatar_aout_2019

C’est l’histoire d’une famille riche autour d’une table pour le souper :

– Pour moi, l’argent n’est pas important ! de dire un jeune garçon, un verre de vin à la main. Ce n’est pas ce qui me définit ! On devrait s’en débarrasser !

– Tant mieux ! de répliquer le père. À partir de demain, j’arrête de mettre de l’argent dans ton compte en banque ! Tu vas payer ton loyer, ta voiture et ta nourriture ! Bonne chance !

C’est un peu ce qui arrive avec la crise du gaz propane, en ce moment au Québec. Il ne reste que quelques jours de réserve et bientôt les agriculteurs et les hôpitaux n’auront plus de ce précieux carburant !

Nous sommes tellement bons pour nous affubler de bons principes « écologiques » quand nous sommes assis autour d’une table, un verre de vin à la main. Mais la réalité est que collectivement, en ce moment, nous avons besoin du pétrole et des énergies fossiles comme le propane et le gaz naturel. Qu’on le veuille ou non ! En fait, sans pétrole, même les environnementalistes les plus fanatiques ne pourraient pas manifester comme ils le font : ils seraient trop occupés à simplement survivre ! Sans pétrole, il n’y aurait pas d’agriculture moderne. Le prix d’une chose simple comme un grain de maïs ou d’une tranche de pain serait énormément plus élevé ! C’est sans compter une multitude de choses qui disparaitraient, étant trop chères à produire et distribuer.

Plusieurs environnementalistes devraient donc arrêter d’utiliser un ton hautain face à l’industrie du pétrole. La vérité est que le jeune-homme parfois arrogant ne pourrait pas grand-chose sans le gros compte en banque de son papa !

Plus que jamais, avec cette petite crise, nous le voyons !

FV
W

Des moments surprenants…

avatar_aout_2019

Moment émouvant et surprenant…

En fin de semaine, j’étais à la librairie Renaud-Bray pour signer des exemplaires de mon dernier livre. Ce fut un succès et un grand plaisir ! Il y avait même une file ! Les discussions étaient toutes uniques. Plusieurs de ceux avec qui j’ai parlé avec un passé surprenant. Il y avait des soldats, des lecteurs vivant loin, et même un historien.

À un certain moment, j’ai remarqué une dame dans un groupe de gens. Elle me regardait tout en me fixant, sans dire quoi que ce soit. Et puis elle s’est avancé :

– Je veux simplement dire…

J’attendais avec impatience les paroles qui allaient sortir de sa bouche. Était-ce quelqu’un qui voulait critiquer, encourager, commenter ?

Des larmes sont montées aux yeux de la dame, qui me regardait toujours aussi intensément :

– Merci ! C’est tout ce que je voulais dire.

La dame est aussitôt repartie sans plus de formalité. C’est dans un tel moment qu’on se rend compte de l’importance du métier de soldat. Ce remerciement n’était pas seulement destiné à moi, mais bien évidemment à tous les guerriers !

Ce remerciement m’a rappelé cette jeune Afghane qui m’avait serré les mains, à la sortie d’un véhicule blindé, pour ensuite les embrasser !

PS : Après cette belle séance de signatures, j’ai été rejoindre les studios du média 7 jours sur terre. Voici le lien de cette entrevue « podcast », la plus longue entrevue que j’ai jamais faite ! Un plaisir !

Wali, tireur d'élite québécois

Le tireur d'élite québécois Wali nous raconte son expérience en tant que membre des forces canadiennes et combattant volontaire au Kurdistan­.

Posted by 7 jours sur Terre on Saturday, November 16, 2019

FV
W

Où trouver mon livre… Mission : tireur d’élite :
www.livreswali.com

Ce samedi, à Québec!

avatar_aout_2019

Ce samedi ! Je serai à Québec !

J’aurai avec moi des exemplaires de mon récent livre… Mission : tireur d’élite. Ceux qui ont des questions et qui aimeraient en plus une petite signature et dédicace, c’est le temps ! Je suis pas « sorteux », comme on dit !

Ce sera à 13 h 30.

Voici l’adresse exacte :
Renaud-Bray de la Place Laurier.
2700, boul. Laurier, Québec (Québec) G1V 2L8

FV
W

Voici où trouver mon livre papier :
https://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=2947789&def=Mission+%3a+tireur+d%27%c3%a9lite%2cWALI%2c9782981232489

https://www.archambault.ca/livres/mission-tireur-d%27%c3%a9lite/wali/9782981232489/?id=2947789&cat=1884314

Papier ou ebook :
https://www.amazon.ca/s?k=mission+tireur+d%27elite&i=stripbooks&__mk_fr_CA=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=FT0K4SEG7REL&sprefix=mission+tir%2Cstripbooks%2C167&ref=nb_sb_ss_i_1_11

Un conseil d’ami…

avatar_aout_2019

« Vous (les immigrants), vous aimez notre façon de vivre ? Vous pourriez au moins payer quelques dollars pour vous acheter un coquelicot pour le jour du Souvenir, ou quelque chose du genre. Ces gars-là, les soldats, ont payé pour le genre de vie que vous menez au Canada. Ils ont payé le gros prix. »

L’animateur Don Cherry vient d’être congédié pour avoir dit presque exactement ces mots. Et voilà. Il n’en fallait pas plus pour tuer une carrière de plusieurs décennies. On peut ne pas être d’accord avec ces mots, mais ils ne méritent quand même pas qu’on détruise subitement une carrière ! Pleins de gens ont critiqué, par exemple, les Québécois dans leur ensemble, sans que ça conduise à la moindre conséquence. Pourquoi, soudainement, est-ce différent ?

Don Cherry n’est pas parfait. Mais ce n’est pas son imperfection qui l’a fait tomber. Voici la vraie raison : il a osé critiquer la religion du multiculturalisme. Il en paye maintenant le prix !

Vous qui écoutez, je vais maintenant vous dire ce que vous devez faire… vous la fermer !

Vous aimez votre carrière ? Petit conseil : dites ce qu’il faut dire et prenez votre chèque.

Vous êtes ambitieux et espérez une promotion ? Petit conseil : ne dites rien de non politiquement correct. Soyez gentil et souriez.

Vous êtes un acteur, un artiste ou une personnalité publique ? Je vous suggère très très fortement de penser de la BONNE façon !

Vous avez une hypothèque à payer et des enfants à nourrir ? Faites attention à ce que vous dites… les petits sorciers du clergé vous surveillent… au travail, sur internet, partout !

C’est le jour du Souvenir. Et je peux vous garantir ceci : en ce qui me concerne, je ne suis pas soldat pour défendre cette répression de la pensée !

FV
W

https://ici.radio-canada.ca/sports/1385695/hockey-congediement-don-cherry-sportsnet-controverse-propos-immigrants

Ils ne peuvent plus se souvenir!

avatar_aout_2019

Nous sommes chanceux que ça s’appelle le jour du Souvenir. Nous sommes chanceux que ce soit un « souvenir », un hommage, un rappel d’actions passées.

Car à une époque, on ne se souvenait pas. On le vivait ! On souffrait ! On mourrait !

Le jour du Souvenir est devenu un souvenir par le sacrifice de soldats morts au champ d’honneur. Eux ne peuvent aujourd’hui plus se souvenir. Souvenons-nous d’eux !

JE ME SOUVIENS.

FV
W

Les malheurs d’une amie parmi d’autres

avatar_aout_2019

J’ai une amie qui a perdu son mari et son fils en quelques années. Ils sont les deux morts au front.

Cette femme a aussi perdu sa maison dans un incendie. Mon amie s’est alors refugié chez des amis et chez ceux de sa famille qui étaient encore en vie.

Un bon jour, des soldats russes ont construit un mur autour de Berlin. Ces soldats avaient gagnés. Le pays de mon amie avait perdu. Mais les Allemands le méritaient! Au fond d’eux, tous le savaient!

Du jour au lendemain, mon amie ne pouvait plus voir la moitié de sa famille. Ses amis perdus, ils allaient se transformer en de lointains et nébuleux souvenirs, s’ajoutant à ceux morts durant la guerre.

Le mur n’était pas destiné à bloquer des soldats, mais des citoyens essayant de fuir le régime communiste de l’Allemagne de l’Est. Ce mur n’avait pas de nom. On allait bientôt l’appeler le Mur de Berlin. Ce mur ne se trouvait pas seulement dans la ville de Berlin… Il traversait aussi les campagnes, séparant en deux l’ancien empire germanique.

Des décennies plus tard, ce mur allait enfin être traversé. C’était la chute du mur! Aujourd’hui, ça fait exactement trente ans qu’on célèbre la chute du Mur de Berlin! Mais encore aujourdh’hui, un mur invisible sépare les deux Allemagnes. Les mentalités sont encore différentes. Les cicatrices ne sont pas encore guéries.

Je n’ai pas d’amie qui a vécu ces choses. Mais en Europe, tout le monde connait quelqu’un qui a vécu la guerre, qui en a souffert d’une façon ou d’une autre. En Europe, ceux qui ont le nez fin sentent encore l’odeur des cadavres et de la poudre à canon.

Les militaires ne sont pas les seuls à avoir souffert des guerres et des folies humaines.

Le 11 novembre, pensons aux soldats, mais aussi aux populations!

FV
W